Voeux de l'AIG adoptés

à la XXIème Assemblée Générale à Boulder

VOEU N°1

L' Association Internationale de Géodésie,

Constatant que les enregistrements marégraphiques sont essentiellement des mesures relatives,

Approuve la proposition de les déterminer dans un système de référence géodésique afin de découpler les effets terrestres des effets océaniques, en particulier pour ceux de basse fréquence (par ex. signaux liés aux changements climatiques)

Recommande que la composante verticale de la position dans ce système soit de qualité sub-centimétrique et

Demande aux organismes concernés de rechercher à atteindre cette specification directement à la station grâce à des mesures GPS continues, ou par des rattachements côtiers d' exactitude comparable.

Proposé par E. Groten, président du SSG 5.149

VOEU N°2

L' Association Internationale de Géodésie,

Approuve les progrès realisés pour la compensation des réseaux internationaux de nivellement,

Reconnait l' avancée significative faite en modélisation de la circulation océanique depuis les dernières comparaisons entre les nivellements géométriques et steriques

Recommande une comparaison détaillée et permanente entre les pentes du niveau moyen des mers calculées à partir de modèles à haute résolution de circulation océanique et celles déduite des altitudes compensées dans un réseau de nivellement, et

Demande aux organismes responsables de fournir le soutien nécessaire pour que ces comparaisons puissent être étudiées en détail et publiées.

Proposé par E. Groten, président du SSG 5.149

VOEU N°3

L' Association Internationale de Géodésie,

Reconnaissant l' effort fait pour réaliser des mesures de pesanteur sur un réseau de gravimètres supraconducteurs existants ou en projet, complété périodiquement par des gravimètres absolus,

Soutient l' établissement d' une période de six ans d' observations sur le réseau global de surveillance de la pesanteur (parfois connu sous le nom de Projet Géodynamique Global GGP).

Proposé par I.Marson au nom de la Commission Gravimétrique Internationale (Graz 1994)

VOEU N°4

L' Association Internationale de Géodésie,

Reconnaissant que

(a) les vastes étendues de l' Asie de l' Est et du Bassin Pacifique n' ont pas encore donné lieu à des recherches aussi intenses que dans d' autres régions du monde;

(b) de larges parts de cette région sont très peuplées et font l' objet d' un développement économique rapide;

(c) la strucure tectonique de cette région est complexe et insuffisamment comprise;

(d)cette région est sujette à des risques importants de nature tectonique, volcanique, sismique ou autres, et

notant que:

(a) les mesures géodésiques précises utilisant les techniques spatiales et terrestres donnent un moyen effectif pour surveiller les conditions tectoniques, volcaniques, sismiques et environnementales dans une large bande du spectre spatio-temporel;

(b) que la Commission pour la Coordination Internationale des Techniques Spatiales pour la Géodésie et la Géodynamique de AIG/COSPAR (CSTG) a été établie pour faciliter et coordonner les activités globales et régionales dans le domaine de la géodésie et géodynamique spatiale;

(c) la coopération entre les gouvernements, institutions et individus est essentielle pour les recherches scientifiques à grande échelle qui pourraient conduire à l' atténuation des effets des désastres naturels;

(d) à ce sujet le Symposium des experts organisé en septembre 1994 par l' UNESCO à Beijing sur le thème Technologie Spatiale et applications aux développements soutenables prenait comme résolution que:

"Il est recommandé d' établir un projet de géodynamique spatiale pour l' Asie et le Pacifique afin de promouvoir et coordonner les activités concernées se déroulant dans cette région et également d' encourager la coopération internationale en vue de fournir davantage d' informations fondamentales pour la prévision des séismes, des éruptions volcaniques et de l' élévation du niveau de la mer."

(e) l' Initiative pour la Géodynamique Spatiale en Asie et Pacifique est une proposition qui va dans le sens de cette résolution;

Recommande que:

(a) ce projet soit soutenu par les institutions locales et les organismes intéressée au titre de la coopération internationale;

(b) les techniques spatiales (telles que Télémétrie Laser sur Satellite, Interférométrie à Très Longue Base, Système de Positionnement Global et Radar à Synthèse d' Ouverture) et terrestres (telles que gravimétrie, marégraphie et mesures météorologiques) soient utilisées dans le cadre de ce projet;

(c) des actions soient entreprises pour établir un réseau régionnal de communications qui offrirait un soutien adéquat à ces activités;

(d) les données acquises par ce projet soient mises à la disposition générale de la communauté scientifique.

Sponsored by Shu-Hua Ye

VOEU N°5

L' Association Internationale de Géodésie,

Reconnaissant que:

(a)la géodynamique du continent africain offre un grand intérêt scientifique;

(b)la région est dans un stade peu avancé de développement économique; et

notant que:

(a) la mise en oeuvre d' accords bilatéraux, tels qu' il s' en est passé lors de la campagne ADOS coordonnée par l' AIG, s'est avérée un véhicule fructueux de coopération dans le passé;

(b) le Kenya a pris part à un projet de surveiller les mouvements actuels du segment kenyan du rift Est-africain;

(c) la Tunisie et la France coopèrent pour une étude géodynamique afin d' évaluer le risque sismique dans la région de Gafsa dans le Sud tunisien;

recommande que:

(a) des accords bilatéraux sur des projets géodynamiques soient encouragés et soutenus par la communauté des pays africains comme source de progrès scientifique pour le continent tout entier;

(b) ces projets soient soutenus par les institutions locales et par les organismes intervenant au titre de la coopération internationale;

(c)les techniques géodésiques spatiales et terrestres adaptées à ces projets soient mises en oeuvre;

(d) des actions soient entreprises pour établir un réseau régionnal de communications qui offrirait un soutien adéquat à ces activités;

(e) les données acquises par ce projet soient mises à la disposition générale de la communauté scientifique.

VOEU N°6

L' Association Internationale de Géodésie,

Notant que la France et l' Institut Géographique National ont fourni un soutien indispensable et une administration efficace à l' Association en opérant le Bureau Central sur l' ensemble de la période 1919-1995 sous la responsabilité des Secrétaires Généraux et Secrétaires Adjoints suivants:

G. Perrier

P. Tardi

G. Laclavère

J.J. Levallois

M. Louis

C. Boucher

P. Willis

Exprime à ces amis et collègues les remerciements reconnaissants de l' Association pour tout ce qu' ils ont fait afin de maintenir ce bureau vivant, efficace et à jour.

VOEU N°7

L' Association Internationale de Géodésie,

Notant que la combinaison des préparatifs effectués par l'American Geophysical Union et l'Université du Colorado à Boulder a rendu remarquable et inoubliable l' occasion offerte par la XXIème Assemblée Générale de l' AIG à Boulder du 2 au 14 juillet 1995

Etend à Jean Dickey, au Comité d'Organisation et son équipe ses profonds remerciements pour tout ce qu'ils ont fait pour rendre possible cet évènement; en particulier, l' aide active et amicale du personnel du bureau de l' AIG de Baker Hall a été exceptionnelle.